• Accueil
  • Nos Vidéos
  • UER Sam 17 : David Bouillon Antoine Méchin Danien Lafont Dominique Chazal
17 septembre 2022
Vidéos

UER Sam 17 : David Bouillon Antoine Méchin Danien Lafont Dominique Chazal

Reprise avec son : Gauthier Bein reprend la polémique de la transmission éventuelle de la spike sur les enfants qui entraînerait une surmortalité.  David Bouillon visio : généraliste depuis plus de 30 ans a créé un centre covid et a traité plus de 20 000 patients. Il évoque les traitements précoces, les injections expérimentales, fait état de sa colère contre les autorités, les médias mainstream et pointent leur responsabilité. Antoine Méchin visio triathlète nantais, victime d'une embolie pulmonaire. Gauthier Bein intervient pour indiquer que les fédérations font taire les athlètes qui sont vicimes. Il parlera plus tard à 51 min ... Mme : (15min39) : son fils fait du handball, ce sport lui avait permis de se remettre d'un harcèlement. Ils se sont vus interdire l'entrée au gymnase, la décision est donc prise de se faire vacciner. Elle exprime ses craintes et indique qu'il n'a pas de consentement éclairé. Après 7 jours, elle a accumulé des pathologies, et souffrait d'une fatigue énorme, notamment des essouflements très importants. Elle a pris en charge seule son parcurs de soin et fait son signalement à la pharmacovigilance elle-même. Rapidement le CHU de Montpellier lui a répondu que très probablement son état était dû à ce vaccin. Aucune aide, aucun soin ne lui ont été apportés. En revanche, elle doit travailler maintenant sur la prise en charge. Sin fils, vacciné le même jour n'a pas été malade.  (23min24) une personne de l'audience conseille de l'homéopathie en indiquant qu'un ami a vu ses symptomes disparaitre après ce traitement. Un médecin de "soignez heureuxx" confirme la possibilité de prise en charge et se soins. Damien Lafont : (25min23) physicien, expert en performances de pointes, entraînement. Il est en Australie. IL évoque les émissions de fréquence des vacinnés, de la nocivité des rayonnements (Robert Young). Il rapporte des symptômes aussi sur des enfants non vaccinés. Il témoigne des soucis de santé des athlètes dont il s'occupe. Il rapporte des cas d'enfants qui font des VAC mais ne sont pas vaccinés. Antoine Méchin : (41min03) : 32 ans, entraîneur et triathlète, a mis un terme à sa saison suite à une embolie pulmonaire. Il ne souhaite pas être ocnsidéré anti vaxx, il ne téoigne que de son cas paersonnel. il ne voulait pas se faire vacciner mais y a été contraint. A ressenti des effets indésirables 2 jours après la première dose. a ressenti qu'il ne pouvait plus s'entraîner en intensité, bridé au niveau du souffle. Son médecin lui a dit que c'était psychologique. Il a du faire une 2ème dose pour continuer ses entraînements. Est devenu l'ombre de lui-même dans les classsements, a ressenti des douleurs cardiaques et au sternum. Son cardiologue n'a pas souhaité faire une IRM cardiaque car il ne pourrait pas juger là dessus compte tenu du fait qu'Antoine est un grand sportif. Denis Agret s'étonne de cela. Pour opuvoir continuer il lui a tét demandé de prendre une troisième dose. Malgré ses atteintes le médecin ne pouvait pas faire une attestation de contre indications. Benoit ochs précise que la contre-indication ne concerne que les myocardites. Ce n'est pas tabou mais n off les gens prlent beaucoup plus et ont négocié pour ne pas faire les doses suivantes ou même aucune. Jamais, ceux qui critiquent ne posteront rien sur les réseaux sociaux, en public. La fédération française de triathlon souhaite arrêter la vaccination obligatoire pour les athlètes. A le soutien d'une avocate d ela Rochelle et de l'association du docteur Bein. Dominique Chazal : (1h05min43) docteur depuis plus de 30 ans en Nouvelle-Calédonie, attaqué par les institutions car il dénonçait la politique de santé. Il est intervenu au congrès de la Nouvelle-Calédonie, notamment sur le contenu gardé secret des composants des injections. Il constate la démarche d'évitement des patients pour faire le lien entre l'injection et les symptômes (fatigue chronique, essoufflement à l'effort, dermatoses, hirsutisme, vertiges et turbo-cancers). Beaucoup d'apparitions de symptômes au bout de 8, 10 mois. Il voit chaque jour beaucoup de monde dans les cimetières, ce qui est inhabituel. Il constate une augmentation de l'indice de mortalité pour les moins de 60 ans. Les autorités ne communiquent plus les données. sur libre.nc, il reçoit des témoignages de fausses couches brutales et morts foetales.

Dépêches Citoyennes

Recevez nos articles automatiquement

Tous droits réservés (R) 2023